TAGLIATELLE sèches à la semoule bio

Séchées à basse t° en cycle lent.  

Ingrédients : Semoule de BLÉ dur BIO d'Italie, Eau. 

Sélectionnez une variante :

À partir de 3,40 €
Prix avec TVA

Allergènes : Peut contenir des traces de lupin, fruits à coque, sésame, soja, céleri ou tout autre allergène. 


NOS PÂTES SÈCHES

Contrairement aux pratiques industrielles intensives, qui ont recours à un séchage en continu s'effectuant à près de 90°, nous avons opté pour une méthode traditionnelle plus longue et "naturelle". En effet, les températures lors du séchage ne dépassent jamais 45° et celui-ci s'étend sur minimum 48 heures selon les formats. C'est un lent séchage à basse température, on dit que la pâte « repose ». C'est un élément déterminant qui va conditionner les qualités nutritionnelles et organoleptiques du produit final, cette étape nous permet ainsi d'optimiser la conservation des nombreuses qualités nutritionnelles présentes dans les céréales mais aussi de conférer à la pâte plus d'onctuosité après cuisson. Pourquoi un séchage basse température est il important ? Autrefois en Italie, les pâtes préparées artisanalement séchaient dehors, en plein air. Il fait chaud dans le sud de l'Italie et on atteignait une température avoisinant 38 degrés qui convenait parfaitement au produit. Dame nature, une fois de plus, a bien fait les choses ! Aujourd'hui nous utilisons un séchage traditionnel de minimum 48 heures. Certes les pâtes ne sèchent plus exposées dans la rue mais sont protégées dans nos locaux propres et sains et toujours placées sur des cadres comme autant de métiers à tisser. Le séchage doit être lent, trop rapide la pâte est jaunie. Ce n'est donc pas la couleur de la céréale ni la qualité du blé dur qui en est responsable. Un séchage à haute température entraînerait un changement irréversible et le bêta carotène virerait à l'orange. De plus, la texture changerait d'aspect et de consistance, elle deviendrait plus élastique. C'est la structure chimique profonde du blé qui se modifierait... Et ne parlons pas du goût, la pâte perdrait alors sa saveur. L'art du pastificio est de veiller à cet alchimie, qualité des ingrédients, savoir-faire recette, maîtrise et précision. Cela nous amène à dire que lorsque nous lisons sur l'emballage du produit qu'il a été séché dans un cycle lent à basse température, nous sommes également sûrs que nous ramenons à la maison un produit vraiment nutritif pour notre corps et beaucoup plus appréciable et savoureux d'un point de vue organoleptique. Il est clair qu'en ce qui concerne strictement le processus de production, l'artisan qui adoptera ce type de transformation aura des délais beaucoup plus lents pour mettre le produit sur le marché, car les pâtes resteront en transformation beaucoup plus longtemps et, il va sans dire, le prix pour les consommateurs, tiendra compte de tout cela. Mais ça vaut vraiment le coup. En résumé ! Le séchage lent = des qualités nutritionnelles et organoleptiques préservées dans les céréales. Chez Fattincasa nous produisons une qualité digne de la vraie pâte, ce qui nécessite une conscience extrême et une volonté, reflet de l'héritage traditionnel, avec cette température ambiante de 45 degrés maximum (aucun risque qu'on l'atteigne chez nous) et une ventilation constante pour remplacer le vent...